Anguilles Démoniaques de Yû Takada

Après le manga du même nom paru chez Komikku Editions (aux dessins réalisés par Yûsuke Ochiai) en 2016, le roman noir Anguilles Démoniaques est arrivé chez De Saxus le 7 juin dernier. Vous pouvez donc le trouver en librairie au prix de 19 €.

Voici le résumé officiel de l’éditeur :

Masaru est un gentil garçon qui s’est endetté jusqu’au cou. Incapable de rembourser ce qu’il doit, il se retrouve à travailler pour un usurier peu scrupuleux. Affublé comme une brute épaisse, il va plonger dans un monde empli de violence et de perversité : recouvrements bestiaux, prostitution de mineures , transports de marchandises illicites.
Un jour, on lui demande de livrer un conteneur dans un bassin d’élevage d’anguilles. Des alentours sombres et pauvres aux employés tout droit sortis d’un mauvais rêve, l’endroit fascine Masaru. Et plus que tout, il se demande ce que contient ce conteneur.
La curiosité est un vilain défaut, et il va vite en faire les frais…

Notre avis :

Difficile d’en dire trop sans spoiler. Accrochez-vous, ce roman n’est pas une lecture facile : le monde sombre et glauque dépeint par Yû Takada est loin de ressembler aux descriptions habituelles qu’on nous donne de la ville de Tokyo, loin de ressembler aux quartiers animés visités par les touristes. Il s’agit là – comme l’annonce d’ailleurs la couverture – d’une véritable descente aux enfers aux côtés de Masaru, transformé en homme de main par son boss.
L’écriture de Yû Takada ne rend les évènements qu’encore plus réels.

Âmes sensibles, vous souhaiterez peut-être passer votre chemin…