goldenbomber

memeshikute_22650Les Golden Bomber sont quatre garçons qui se sont lancés avec le concept de « air band« , donc un groupe qui fait semblant de jouer des instruments. Leur point fort depuis toujours, leur humour complètement décalé. Les spectateurs venus les voir à Japan Expo en 2011 s’en souviennent encore sûrement, malgré la barrière de la langue, une communication s’était clairement établie.

dancemygenerationDepuis sa révélation en 2010 au public japonais, le groupe a pu acquérir un nouveau statut et être invité à de nombreuses émission de télé comme le célèbre Kôhaku où ils ont interprété leur tube Memeshikute. Même si des titre comme Dance My Generation ou encore 101 kaime no noroi sont aussi très accrocheurs, c’est vrai qu’on retient surtout le titre par lequel ils ont fait le buzz (comme le parodie le clip 101 kaime no noroi justement).

goldenbomerCette année, ils ont sorti un single avec un sacré message : #CD ga urenai konna yononaka ja (en japonais il n’y a pas d’espace entre les mots, donc le hashtag est entier). On peut traduire ce titre par « Ce monde où l’on ne peut pas vendre de CD ». C’est vrai que le numérique a pris le pas sur les CD physiques. D’ailleurs, ce single n’est sorti que dans une seule édition avec juste le CD et sans bonus. Par exemple, pas de DVD avec les clips. En revanche sur la cover vous avez des QR Code. Mais, il s’agit du même imprimé plusieurs fois. On le retrouve d’ailleurs dans leur clip officiel, ils l’exhibent à tout va.

amazonjpÇa balance un peu en parlant des AKB qui raflent toujours les premières places et ça parodie gentiment notre cher Piko Tarô. En plus, cette chanson rock rentre facilement en tête avec ses Nanananana. Bref, le QR Code vous envoie sur le site d’Amazon Japon afin de télécharger gratuitement le premier titre du single. Mais attention, c’est spécifique aux résidents, car il faut avoir une carte bleue japonaise d’enregistrée sur votre compte Amazon Japon. La démarche est très intéressante et nous interroge sur l’évolution de la consommation de musique.

La piste 2 est le titre Amore qui lui a droit à un clip original. Il nous plonge dans l’ère showa (1926 ~1989) du Japon où les Golden Bomber sont des idol et le leader a droit de débuter sa carrière solo avec un contrat juteux, mais à quel prix ? On est dans le cliché des producteurs véreux qui font faire des photos douteuses à ces innocentes personnes même si on peut pas trop s’empêcher de rire de leur grimaces. On ne vous spoil pas tout le clip, mais il y a un beau twist à la fin alors regardez le en entier ! Amooooooreeeee !

Avec tout ça, on ne peut que vous recommander de les soutenir !

Source : Natalie, TokyoHive