Le classement de la semaine est presque intégralement renouvelé. Seuls les Hey! Say! JUMP se maintiennent en descendant à la 7e place avec Fantastic Time, l’opening de l’anime Time bokan 24.

vividstrikeEn 10e position, c’est le nouveau single de la jeune seiyû (commédienne de doublage) et chanteuse, Yui Ogura. Future Strike est son 7e single solo et c’est aussi l’opening de l’anime Vivid Strike. Bien entendu, comme c’est déjà souvent le cas, Yui interprète le rôle d’un personnage de l’anime, et ici c’est Rinne Berlinetta. Il existe une deuxième version du clip qui s’appelle la Lip Version, il s’agit d’un montage alternatif sans les scène de combat du clip original. D’ailleurs, son channel officiel est plein d’éléments bonus. Si vous voulez voir le making of du clip c’est possible, mais aussi écouter un extrait de winter tale, la piste deux du single !

En 9e place, c’est un jeune boysband, les XOX (qui se prononce Kiss Hug Kiss) qui sortent leur 3e single Skylight. Formé par audition en 2014, ils ont sorti leur premier single en décembre 2015, le très sympathique XXX. Mais depuis, il semblerait que Sony ait changé sa stratégie et ne veuille plus partager les clips du groupes avec l’étranger. Cependant, vous pouvez quand même profiter de cette vidéo promotionnelle qui sevrait à faire découvrir le groupe avant leur début officiel.

sukininaru
En 8e position, la seiyû et chanteuse Momo Asakura. Avec Ashita wa kimi to. elle signe ici son premier single en solo parce que sinon cela fait déjà plus d’un an qu’on la connaît à travers son groupe de seiyû TrySail. Cette jolie chanson pop est une insert song pour le film d’animation Suki ni naru sono shunkan o. ~Kokuhaku jikkô iinkai~. Et il se trouve que la chanson thème du film est interprété par ce même trio féminin duquel fait partie Momo. Leur single sortira en décembre et sera fait en collaboration HoneyWorks, ce groupe créatif qui crée de nombreuses chansons avec des Vocaloid ou des voix féminines. Mais la chanson n’est pas leur seul domaine de prédilection. Figurez-vous qu’ils font aussi des films d’animation comme par exemple celui dont on vous parle un peu plus haut. Leurs chansons et leurs fictions se passent dans le même univers et c’est avec ces personnages qu’ils ont construit qu’on apprécie leurs histoires. Dommage qu’Aniplex ait bloqué l’accès de la vidéo à notre pays, le trailer valait le coup d’œil. C’est d’ailleurs HoneyWorks qui produit Ashita wa kimi to. c’est pourquoi ils se sont permis de faire une version de la chanson chantée par Miku Hatsune.

En 6e place du classement du Top Oricon, on fait une petite pause pop rock avec le nouveau son de flumpool ! FREE YOUR MIND est leur 15e single et comme vous allez le voir en cliquant sur la vidéo ci-dessous, ils veulent que vous libériez votre esprit pour le colorer un peu. Et c’est vrai qu’on en a bien besoin en ce moment ! Alors, on arrête de voir la vie en gris et on se laisse emporter par la musique ! (Mention spéciale pour les paires de ciseaux !)

saikiOn arrive à la moitié de ce top 10 avec le nouveau single des Dempagumi.inc ! Comme d’habitude c’est plutôt foufou et une fois de plus on apprécieras la créativité et l’inventivité des japonais quand à l’écritures des titres de leurs chansons. Le titre Sai sai saikochô s’écrit ainsi : 最Ψ最好調!sauf que le petit trident n’est pas un caractère japonais mais une lettre grecque Psi qui peut se prononcer « sai ». Mais tout le mérite ne leur revient pas puisque c’est pour faire un clin d’œil à l’anime dont c’est le nouvel opening : Saiki Kusuo no sainan (斉木楠雄のΨ難). L’anime porte le nom anglais de The Disastrous Life of Saiki K. pour l’étranger.

En 4e position, nous avons à faire au groupe de Kpop BOYFRIEND qui fait son comeback au Japon avec un single qui porte bien son nom : Jackpot ! C’est carton plein pour les garçons ! Après avoir passé 3 ans chez Being, il reviennent chez KISS Entertainment qui distribue depuis 2010 de nombreux groupes coréens au Japon. boyfriend-bannerD’ailleurs, leur premier single sous ce nouveau label était GLIDER et on peut presque dire qu’il est à des années lumières de leur nouvelle chanson. Et si vous étiez passés à côté, sachez qu’ils étaient à Paris le 24 mai 2015 pour un concert dans le cadre de leur tournée européenne.

On monte sur la première marche du podium où l’on retrouve à nouveau un boysband, mais celui-ci est japonais, se sont les Da-iCE avec leur 10e single à sortir sous le label d’Universal Music Koigokoro. Deux ans qu’ils n’avaient pas fait une si belle ballade avec des paroles poignantes. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, un large choix de jaquettes était à la disposition du fan, surtout les fameuses jaquettes solo à l’effigie d’un des membres.da-ice

À la 2e place, nous avons les °C-ute avec leur 35e single (30e en Major) Mugen Climax / Ai wa maru de seidenki / Singing ~ Ano koro no yô ni~. C’est leur premier single à sortir depuis l’annonce de leur future séparation. Après 12  années de carrière, les idol vont rendre leur tablier en juin 2017 après leur immense concert prévu au Super Arena de Saitama. D’ailleurs, ce single initie un peu le mouvement puisque la piste 3, Singing ~ Ano koro no yô ni~, est une sorte de remerciement à tous leurs fans pour leur soutien à travers toutes ces années passées ensemble. Et en plus, c’est écrit et composé par ce cher Tsunku, le papa du Hello Project. Ai wa maru de seidenki, quant à elle, est une chanson toute mignonne dans la plus pure tradition des chansons d’idol où on compare l’amour à l’électricité statique. Enfin, la première piste, Mugen Climax, elle est écrite par l’auteure compositrice et interprète Seiko Ômori. Elle y a glissé des samples de du 3e mouvement de la Sonate au Clair de Lune de Beethoven, vous les reconnaitrez d’entrée de jeu en regardant el clip. Mais ce n’est pas tout, en hommage à ces cinq jeunes filles qui s’apprêtent à prendre leur envol, elle a glissé le nom de chacune des membre dans les paroles de la chanson.

Et enfin, les premiers se sont les Kinki Kids avec leur 37e single Michi wa tezukara yume no hana. Cette année, ils célèbrent leur 20 ans de carrière et quand on voit le chemin parcouru, on ne peut pas contester cet enchaînement de single numéro 1. Pas un seul n’a dérogé à la règle. Et même s’ils vendent moins qu’avant, leurs ventes sont plus que décentes avec plus de 175 000 CD vendus.

À la semaine prochaine pour la suite et à demain pour le classement du Recochoku !

Source du classement : Top Oricon Singles hebdomadaire