Cette semaine le démarrage est un peu difficile pour les Batten Showjo tai. Ce jeune groupe d’idol, formé en 2015, interprète le nouvel et cinquième ending de Dragon Ball Super. Au vu du succès de la licence, on pouvait donc s’attendre à ce que le single se vende un peu mieux pour sa première semaine. Yoka yoka Dance n’en reste pas moins une chanson très festive et ces 6 demoiselles sont pétillantes. Et si vous aimez les idol un peu fofolles, vous risquez de les apprécier, elles font partie de l’agence Stardust Promotion où on retrouve également les Momoiro Clover Z et les Shiritsu Ebisu chûgaku entre autre.

Le jeune chanteur de enka Keisuke Yamauchi est remonté dans les charts pour arriver 9e. Son single Ruten no hatoba était sorti en mars dernier mais un événement particulier lui a permis d’avoir une nouvelle vie. C’est tout simplement, la sortie le 14 septembre, d’une toute nouvelle version de ce même single.

Ce dernier est sorti en trois éditions, une jaune nommée « Hoshi » (étoile), une deuxième rouge « Saké » et la dernière bleue « Uta » (chanson). Pour promouvoir au mieux cette nouvelle sortie, trois events avec mini live et serrage de mains ont eu lieu au Japon et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y avait foule. Il a de plus en plus de succès ! À noter qu’il a participé pour la première fois au Kôhaku Utagassen en décembre 2015 et que beaucoup espèrent le revoir cette année. Pour rappel, lors de sa sortie initiale, le single s’était classée 5e du Top Oricon.

Eigyô buchô Kira Natsuko

En 8e, c’est le retour du grand Tatsurô Yamashita, celui même qu’on connait pour son tube de noël Christmas Eve sorti en 1983. Cette chanson s’est particulièrement imposée aux oreilles des Japonais dans les années 1990 et les publicités pour les JR dans lesquelles ont l’entendait l’ont bien aidé à obtenir ce titre de chanson culte pour la période de Noël. Mais revenons au présent, CHEER UP! THE SUMMER est son 49e single et il sent bon les années 1980. Il suffit de fermer les yeux en l’écoutant et c’est un voyage direct pour cette décennie. Le clip est lui aussi très attendrissant et un brin nostalgique. Cette chanson est le thème principal du drama Eigyô buchô Kira Natsuko diffusé tous les mercredis à 22h sur Fuji TV. Un drama avec de bonnes audiences qui a dû influencer les ventes même si la chanson vaut le détour par elle-même.

Avec les Nogizaka46 on joue un peu à cache-cache. Un coup elles sont là, puis elles sont cachées, puis elles réapparaissent. Leur single Hadashi de Summer est sorti en juillet mais il ne cesse de nous faire coucou. Déjà plus de 800 000 copies écoulées pour les miss ! La piste deux, Boku dake no hikari sert à encourager les lycéen qui participent au 36e Championnat de Quiz national Lion Special.

En 6e position se sont de beaux garçons qui s’exhibent un peu avec leur 6e single Orange. Le groupe SOLIDEMO a signé chez avex depuis 2013 et à eux huit ils sont capables de vous faire passer un bon moment pour peu que vous aimiez la pop. On ne va pas se plaindre de n’avoir qu’une version courte du clip de disponible car avec d’autres il n’y en a carrément pas.

 

Après la remontée des Nogizaka, c’est maintenant à la remontée des SKE48 que nous avons affaire. La chanson Kin no ai, gin no ai sert de thème au drama Shihei – DEATH CASH-, un drama d’horreur auquel participe Jurina Matsui (membre des SKE48). Et dire qu’elle y participe, c’est peu dire puisqu’elle tient en fait le rôle principal ! Et plus de 300 000 exemplaires du single ont déjà trouvé preneur.

On reste avec les idol de la même maison car les HKT48 perdent trois places et se retrouvent 4e avec leur sympathique single Saikô ka yo. Pour le cumul de singles vendus entre la semaine dernière et aujourd’hui, on peut compter 286 202 CDs.

TEAM H
TEAM H

Sur la troisième marche du podium c’est un très beau Coréen dont le nom ne se prononce pas vraiment tel qu’il s’écrit. Jang Keun-Suk (prononcé Chan Gunsok si on en croit les katakana, mais son nom se retranscrit Jang Geun Suk en hangul) est populaire au Japon, à tel point qu’il y a lancé des projets musicaux qui n’ont pas encore vu le jour en Corée comme TEAM H, sa collaboration avec BIG BROTHER, un DJ coréen. Si vous ne connaissez pas, vous pouvez commencer par écouter Raining on the dance floor sorti en 2014. D’ailleurs le duo sortira son prochain album Monologue le 12 octobre prochain. Mais, pour en revenir à notre principal intéressé, son single Endless Summer / Going Crazy est sorti en cinq éditions. C’est vraiment dommage que le label Universal, pour lequel il a quitté Pony Canyon cette année, ne nous propose qu’un simple teaser du clip. Son label lui a même ouvert un channel officiel VEVO pour son arrivé chez eux mais il n’y a pas encore grand chose à se mettre tous la dent.

Les idol à jupette dominent la moitié du classement avec ce single Yume de yozora o terashitai / Mijuku DREAMER. Mais celles-ci, on ne peut pas vraiment leur serrer la main. En revanche, on peut les faire danser, les entraîner et voir même les échanger contre d’autres puisque se sont les Aqours du jeu sur smartphone Love Live! Sunshine!!. Le premier groupe créé par cette licence était µ’s qui avait remporté un tel succès que les seiyû (comédiennes de doublage qui incarnent ces personnages) avaient été invitées à la célèbre émission de fin d’années Kôhaku Utagassen. On souhaite le même succès pour les filles d’Aqours.

Et les premiers sont les Arashi ! Power of the Paradise est leur 50e single et c’était la chanson thème des Jeux Olympiques de Rio sur NTV. Comme d’habitude avec les Johnnys, c’est très difficile de pouvoir regarder les œuvres de façon légale sur le net. Les ventes sont bonnes, mais elles sont bien meilleures quand le tie-up porte sur un drama comme par exemple avec leur dernier single I seek / Daylight où chaque chanson servait de thème à un drama, et dans chacun des drama, le rôle principal était tenu par un membre des Arashi. Là c’était le jackpot avec plus de 700 000 exemplaires vendus dès la première semaine.

 

Source du classement : Top Oricon