Avec la sortie du film “Les Délices de Tokyo” de Naomi Kawase, l’éditeur français Albin Michel a eu la bonne idée de publier le roman qui a inspiré la réalisatrice.  

9782226322883g

Synopsis:Écouter la voix des haricots : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges dont sont fourrés les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager. Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel : un régal”.

Le livre ne traite pas exactement de la même manière les différents sujets abordés dans le film. Par exemple, les explications données sur la raison pour laquelle Tokue n’a pas d’enfant diffèrent. Ce livre plaira donc aussi bien au public qui n’a jamais vu le film, qu’à celui déjà conquis par le long métrage et qui souhaiterait découvrir plus en profondeur cet univers, ainsi que la réflexion sur la société japonaise ébauchée à l’écran.

Biographie: Né à Tokyo en 1962, Durian Sukegawa est à la fois poète, écrivain et clown…  Il est diplômé en philosophie, ainsi que de l’École de Pâtisserie du Japon. Après une carrière de scénariste, il fonde en 1990 la Société des poètes qui hurlent, dont les performances originales qui allient la lecture de poèmes à de la musique punk défraient régulièrement la chronique. Puis, à partir de 1995 et jusqu’en 2000, il anime sur les ondes d’une radio nationale une émission nocturne très prisée par les adolescents. Il est l’auteur de nombreux romans et essais qui ont rencontré un vif succès au Japon, mais Les Délices de Tokyo est son premier livre traduit en Français.

Petite anecdote amusante, Durian Sukegawa et Naomi Kawase sont des amis de longue date. Celui-ci à joué dans le film de la réalisatrice Hanesu, l’esprit des montagnes (2011), et ce serait durant ce tournage que l’auteur à commencé à rédiger son roman “Les délices de Tokyo”. Immédiatement séduite par la prose de son ami, l’idée d’une adaptation en film germera dans l’esprit de la réalisatrice, avant même que le livre soit fini d’écrire.

Information
“Les Délices de Tokyo”
De Durian Sukegawa – Traduction: Myriam Dartois-Ako
Edition: Albin Michel
Paru: le 3 févirer 2016
Prix: 17, 50 € – 240 pages

Source: albinmichel