De nombreux sites d’informations japonais ont annoncé le décès du mangaka Shigeru Mizuki ce matin à l’âge de 93 ans.

Shigeru Mizuki © @mizukipro
Shigeru Mizuki réalisant une planche de Watashi no hibi (2014) © mizukipro

Une bien triste nouvelle pour les amoureux des yôkai, ces créatures fantastiques du folklore japonais dont Shigeru avait relancé la popularité dans les années 60 notamment grâce à Kitarô le repoussant −mais aussi 3, rue des Mystères, NonNonBâ, Mon copain le kappa, Micmac aux enfers, tous disponibles aux éditions Cornelius.

Pacifiste engagé et créateur prolifique à l’œuvre maintes fois récompensée (d’un Fauve d’Or d’Angoulême en 2007, entre autre), Mizuki a également signé des one shot admirables très éloignées du registre fantastique qui l’a rendu célèbre, dont Opération mort, très critique sur l’action du Japon pendant la Seconde guerre mondiale, une biographie d’Hitler (Hitler) ou son autobiographie (La vie de Mizuki).