arton1549-dbfda

 

Le psychiatre Ryûtarô Takahashi est l’un des collectionneurs d’art contemporain les plus influents du Japon. Son impressionnante collection privée compte plus de 2000 oeuvres, allant du début des années 1990 à nos jours, véritable témoignage de l’évolution de l’art japonais au cours de ces trente dernières années

Cette exposition regroupant les plus grands noms de l’art moderne tels que Yayoi Kusama, Yoshimoto Nara ou Makoto Aida est un véritable évènement, puisque c’est la première fois qu’une quarantaine de pièces de la collection quittent le Japon pour être exposées..

Si Takahashi débuta sa collection sans critère de choix particulier, achetant ses idoles de jeunesse comme Yayoi Kusama, c’est vers la jeune génération que va vite se porter son attention. A cause de la récession économique de l’époque, ces artistes sont souvent délaissés par les musées et galeries, préférant leurs ainés plus rentables. Rapidement, le psychanalyste établit certains parallèles et traits communs entre les oeuvres de cette génération d’artistes qu’il considère socialement immatures, à la sensibilité à fleur de peau et incapables de dépasser le cadre d’une réflexion auto-centrée.

La majorité des 23 artistes sélectionnés pour cette exposition, nageant entre l’art européen moderne et la tradition millénaire asiatique, n’ont pas conscience de refléter dans leurs oeuvres un particularisme typiquement japonais, créant un univers basé sur une observation minutieuse de situations quotidiennes. Pourtant ces oeuvres ouvrent un passage vers un monde illimité, témoignant que l’exploration de soi est de la même nature que l’immensité du monde, et par là suscitant une résonance intime chez le spectateur. 

murase_km03_lights-in-the-forest_standing-3eef1

En complément à l’exposition le musée organisera d’octobre à décembre des rencontres avec certains artistes de l’exposition. Une occasion de mieux comprendre leur pensée et le cheminement, tout en découvrant leur vision du monde et sources d’inspiration.

 

Planning de rencontres:

  • Samedi 17 oc­to­bre:  15h Kato Izumi / 16h Ikeda Manabu
  • Samedi 7 no­vem­bre: 15h Hatakeyama Naoya / 16h Shiga Lieko
  • Samedi 14 ­no­vem­bre: 15h Haruki Maiko
  • Samedi 5 dé­cem­bre: 15h Matsui Erina

Enfin pour les plus impatients sachez qu’il reste finalement quelques places de disponibles pour la conférence avec Ryûtarô Takahashi, ce soir à 18h.

(n’oubliez pas de réserver par internet sur le site de la MCJP)

 

 Information:
Cosmos\Intime – La collection Takahashi
Du 7 Octobre 2015 au 23 Janvier 2016
Lieu : Maison de la Culture du Japon à Paris
101 bis, quai Branly – 75015 Paris
Tél: 01.44.37.95.01
Site: http://www.mcjp.fr/francais/mcjp/