Ce week-end à la Cité de la Mode et du Design de Paris débute la Paris Design Week, nous dévoilant cette année un étonnant projet nommé The Wonder 500 . Derrière ce nom de label digne d’un manga se cache un ambitieux projet mis en place par le gouvernement japonais au sein de son plan d’action Cool Japan, qui vise à promouvoir à l’étranger la culture et l’industrie créative nippone.

wonder500-items

Si, avec Internet et la démocratisation des vols long courriers, les relations entre la France et le Japon ce sont considérablement renforcées au cour du siècle dernier, reste en marge toute la communauté artisanale japonaise. Bien souvent isolés dans les provinces et avec peu de moyens pour se faire connaître, peinant à séduire les jeunes générations, c’est tout un pan des arts et des techniques ancestrales qui est entrain de s’éteindre à petit feu. Afin de conserver cet héritage, le ministère japonais a donc eu l’idée de créer le label The Wonder 500, afin d’exporter et de faire connaître le meilleur de ce patrimoine à l’étranger.

Une équipe de jury a donc été mise en place pour d’examiner plus de 1900 références, afin de décerner ce fameux label aux 500 petits artisans japonais les plus sérieux et talentueux, leur offrant de même la possibilité de se faire connaître à travers le monde, puisqu’après la France le projet vise à se développer avec d’autres grandes villes telles Londres, Hong-Kong, New-York, Taiwan… Parmi les 500 objets présentés, nous pouvons retrouver notamment des céramiques, objets en bois, tissus, couteaux… mais il est également fait une belle place à la gastronomie (vin, saké, thé, biscuits, produits de la mers…) ainsi qu’aux expériences touristiques.

wonder500-personnalites

C’est donc en France et plus précisément à Paris que débute ce projet, avec trois manifestations autour de ce label :

Exposition: France-Japon A/R
Présentés aux Docks – Cité de la Mode et du Design, 60 objets labellisés ayant été rigoureusement sélectionnés par 6 personnalités françaises travaillant en binôme avec 6 personnalités japonaises (écrivains, dessinateurs, journalistes…)
Écrivains: Amélie Nothomb – Ryoko Sekiguchi
Chefs cuisiniers: Pierre Gagnaire – Atsushi Tanaka
Journalistes: Natacha Polony – Eriko Nakamura
Dessinateurs: Florent Chevouet – Hirohiko Araki
Designers: Frédérique Morrel – Ken Okuyama
Directeurs artistiques: Sara Andelman – Shinichiro Ogata

Notons que c’est l’agence Archiee qui a conçu la scénographie de l’espace d’exposition des Docks, spécialement pour l’occasion. Les présentoirs revêtent l’apparence d’une table de ping-pong, ce qui permets de dévoiler subtilement les choix de chaque binôme, le tout bénéficiant d’un jeu de miroirs complexe permettant d’observer les créations sous toutes leurs coutures.

Parcours Kikikazé
S’adresse avant tout aux fins gourmets, leur permettant de déguster dans certains bars de la capitale les produits et alcools labellisés The Wonder 500.

Voici quelques uns de bar participants à l’opération :
• Lockwood (73 rue d’Aboukir – 75002 Paris)
• Minato (5 rue de Louvois – 75002 Paris)
• Sherry Butt (20 rue Beautreillis – 75004 Paris)
• Sous les Cerisiers (12 rue Stanislas – 75006 Paris)

Parcours Japonais – The Wonder 500
Propose dans les boutiques de la capitales de nombreux objets d’artisanat japonais.
• Maison Wa (8 bis rue Villedo – 75001 Paris)
• Discover Japan (12 rue Sainte-Anne – 75001 Paris)
• Atsuko Matano (64 rue du Temple – 75003 Paris)
• Bows & Arrows (20 rue de Picardie – 75003 Paris)
• Uniqlo Le Marais (39 rue des Francs Bourgeois – 75004 Paris)
• Tabio Marais (15 rue Vieille du Temple – 75004 Paris)
• Fleux’ (39 et 52 rue Sainte Croix de la Bretonnerie – 75004 Paris)
• Bernardin (9 rue des Quatre Vents – 75006 Paris)
• Bienvenue (7 rue d’Hauteville – 75010 Paris)
• Maison Aimable (16-18 rue des Taillandiers – 75011 Paris)

Enfin si vous souhaitez en savoir plus et découvrir l’intégralité des objets labellisé The Wonder 500, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel de l’opération : thewonder500.com

– Ophélie Camélia