Je reviendrai avec la pluie est une pépite littéraire moderne. Cette autobiographie dissimulée de Takuji Ichikawa raconte l’histoire de Takumi, jeune père de Yûji, 6 ans. Depuis la mort de sa femme Mio, il gère comme il le peut le quotidien. Lors d’une promenade, le père et la fille tombent sur l’apparition de la défunte tant aimée. Pendant 6 semaines, le passé et le présent se côtoient pour nous faire découvrir l’histoire de ces trois personnes.

Si la lecture est simple pour ceux qui souhaitent débuter dans la littérature japonaise, elle reste pourtant distrayante pour les romantiques. La sensibilité du récit fait chaud au cœur et malgré la tristesse qui se dégage des pages on comprend vite les 3 millions d’exemplaires vendus au Japon. On regrette cependant que la version française reste parfois approximative dans sa traduction. Ce livre de 2003 issu du mouvement Pure Love est à l’image de sa couverture; poétique et lent.

– Marion C.

Jereviendraisaveclapluis