Résident au Japon depuis 2005, c’est en 2010 que Florent Weugue commence sa collaboration avec le projet de boutique en ligne Thés-du-Japon.com. Florent fut le premier Français à obtenir au Japon la qualification de « Nihon-cha Instructor », instructeur en thé japonais.

Thés-du-Japon propose une large variété de thés japonais et d’accessoires pour le thé. Florent sélectionne ces thés non seulement pour leur qualité mais aussi pour leur caractère. En effet, dans cet univers malheureusement trop standardisé du thé japonais, il est très important de faire au mieux pour mettre en avant des thés uniques ayant tous leur personnalité propre. Ainsi, Florent mise d’une part sur la variété des cultivars (cépages) de théier, notion encore trop méconnue, et sur des thés non assemblés, provenant tous de plantations uniques. Il met ainsi en avant terroirs et producteurs, alors que d’une manière générale le blend domine au Japon.

Le thé du Japon… et ce qui l’accompagne

Autour du thé, de nombreux objets de l’artisanat japonais sont présentés sur Thés-du-Japon.com, mais les théières, outils indispensables à la préparation du thé, sont au centre de la sélection. Ce sont de très beaux objets, mais aussi des outils adaptés aux thés japonais que Florent propose en tant que professionnel du thé. La fabrication des théières kyûsu est un art très complexe, une véritable spécialité chez les potiers (on parle de « kyûsu shokunin »), et c’est bien aux professionnels du thé de mettre en avant cet artisanat.

22_large

« Pour moi, les accessoires et le thé sont indissociables, la tasse, la théière font partie intégrante de l’expérience du thé. Le plaisir du thé ce n’est pas seulement sa consommation elle-même, mais c’est aussi sa préparation, les expériences que l’on peut faire avec un même thé infusé de manières différentes, le contact, la manipulation de beaux objets de qualité.
Un point essentiel est selon moi d’oublier toutes ces histoires de vertus pour la santé car cela n’honore pas les qualités de ce produit et les efforts des producteurs, le thé ne doit pas être bu comme un produit santé, mais comme un produit gourmet à la profondeur immense. »

6_large

 

L’expérience du thé

Thés du Japon présente les thés avec leur provenance précise, le producteur, leur période de récolte, et bien sûr le cultivar, autant d’informations qui sont difficiles à obtenir auprès de la pluplart des vendeurs en France…. et même au Japon. Des conseils de préparation sont aussi à disposition sur le site, mais ceux-ci ne sont en rien des instructions rigides, et « le mieux est d’expérimenter afin de trouver les paramètres les plus adaptés aux goûts de chacun ».

2_large

Disponible en six langues (Français, Japonais, Anglais, Italien, Allemand, et bientôt Chinois), Thés-du-Japon.com livre partout dans le monde.

Par ailleurs, Florent dirige régulièrement au Japon, pour un public composé de Japonais, des ateliers et séminaires sur le thé ! Au Japon, la consommation de thé japonais est en chute libre, il ne bénéficie pas auprès des Japonais d’une image gourmet comparable à celle des thés indiens ou chinois, et participer en tant que  »nihon-cha instructor » à le faire mieux connaître également au Japon pour lui redonner ses lettres de noblesse est l’un des objectifs de Florent.

16_large

Vous trouverez également de nombreuses informations sur le thé japonais sur son blog : Sommelier en Thé Japonais.

- Publi-rédactionnel