«Sans la musique, la vie serait une erreur» disait ce vieux moustachu de Nietzsche qui avait bien raison sur ce coup. J’aime profondément la musique, j’en écoute de (quasi, faut pas déconner non plus) tous les genres et c’est une éternelle source de félicité. À force de chercher au hasard du net de nouveaux groupes, de nouveaux sons, je suis un jour tombé sur SOIL & « PIMP » SESSIONS.

Un style à l’apanage du nom. La grande Classe !

 

Ces foux furieux font du « death jazz« . Ne partez pas, le jazz ce n’est pas chiant ! En l’occurence, ils ont mérité l’appelation « death jazz » parce qu’ils sont explosifs sur scène, extrêmement dynamiques et avec une énergie communicative à toute épreuve. De même, leurs albums s’avèrent très péchus, funs, du style à réussir à vous faire sourire de bonne humeur un lundi matin d’octobre, coincé dans les transports. C’est dire.

Je suis rapidement tombé amoureux de ce son extravagant, énergique, vibrant, vivant;
C’est technique, fluide et très plaisant à écouter. Du coup, quand j’ai lu que ces messieurs allaient passer en France, j’ai bondi sur l’occasion pour vous en parler et je ne peux que vous inciter à aller les voir.

Swing baby, swing !

Leurs passages font parti d’une tournée globale européenne comprenant des festivals (dont le célèbre Glastonbury Festival anglais). Vous les trouverez donc en France

  1. Le samedi 11 juillet à Lyon, à La Marquise pour 13,80€
  2. Le dimanche 12 juillet à Sète, au Worldwide Festival pour 35€

Je ne peux que vous inciter à aller passer un bon moment avec ce groupe et à le découvrir davantage sur Youtube/Deezer et autres.
Ne pouvant y aller, je vous jalouse tous déjà.
Grrrr.

 

WazAtiste pour Japan Lifestyle